Menu
F D E

Exposition

Peter Regli

Gitschen

Peter Regli

Gitschen

Haus für Kunst Uri

a 08.06.24 – 18.08.24

Un bonhomme de neige, n’est-ce pas un peu notre première sculpture à tous·tes ? Et qui renvoie au temps où la neige était abondante. Mais les générations futures pourront-elles encore s’adonner à ce joyeux rituel collectif ? Peter Regli fait tailler à des sculpteurs de pierre vietnamiens des bonshommes de neige en marbre blanc – matériau de la statuaire classique – qu’il fait voyager d’Asie en Suisse et vers des pays où il ne neige jamais, quand il ne les installe pas en famille devant le Flatiron Building à New York. A Altdorf, ce gardien de la Haus für Kunst portant le nom du Gitschen, la montagne proche, ne risque pas de fondre.
Depuis 1996, Peter Regli dissémine aux quatre coins du monde les installations et actions pirates de son vaste projet de Reality Hacking : bouddhas, nains de jardin, coucous et autres nounours à la manière de totems vernaculaires malicieusement pop et enfantins, mais aussi toute une palette d’objets, peintures et images jouant avec nos codes de représentation.

Né en 1959 à Andermatt (Uri) et formé à la Zürcher Hochschule der Künste, ZhdK, Peter Egli s’est fait connaître avec ses interventions de hackeur discret (près de 400 à ce jour) dans les lieux d’art mais souvent aussi, anonymement et temporairement, dans l’espace public. Il vit et travaille à New York. En 2004, il a été lauréat du Grand Prix suisse d’art Meret Oppenheim.

Vue de l’exposition Haus für Kunst Uri, Peter Regli, Gitschen 1944/2008, Reality Hacking No 256, photo : F.X Brun

Menu
Contact Facebook Instagram

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes nos actualités!